Comment récupérer une configuration de disques durs en Raid

Ça devient de plus en plus rare, mais il arrive qu’un problème avec le système d’exploitation d’un ordinateur ou qu’un problème avec l’alimentation de l’ordinateur fasse « sauter » une configuration Raid !

En fait, ça m’est arrivé 3 fois en 15 ans d’utilisation de disques durs configurés en raid. Et je me rappelle parfaitement des 3 fois : de grands moments de panique solitaire.

Qu’est ce qu’une configuration Raid qui saute ?

Je ne parle pas ici d’une défaillance d’un ou plusieurs disques durs utilisés en Raid. Dans ce cas là, le Raid fait se qu’il a faire, mais avec ses limites. Si vous perdez vos données sur un ensemble Raid 5 parce que 2 disques durs sont « mort » en même temps, ce n’est pas de la faute du Raid, c’est la faute des disques (ou de leur alimentation).

Un Raid qui « saute », c’est quand votre ordinateur ne sait plus que les disques durs connectés sont sensé fonctionné en Raid. Quand je dis l’ordinateur, je devrai même préciser que c’est le contrôleur des disques durs qui a « oublié » qu’il devait utiliser ces disques en Raid.

Concrètement, les disques n’ont aucune idée de leur appartenance à un ensemble Raid ou pas. C’est le contrôleur de disques à qui l’utilisateur dit, en le configurant, qu’il doit utiliser tel et tel disques en mode Raid.

Une fois que le contrôleur est au courant, il est sensé à chaque démarrage de l’ordinateur, savoir comment utiliser les disques qui sont connectés dessus.

Au tout début de l’utilisation de disques durs en Raid, seul le contrôleur contenait les informations lui permettant de connaître la configuration Raid utilisée. Quelques années après, on a bien compris qu’il fallait également écrire quelque part sur les disques dur, une information permettant au contrôleur de retrouver sa configuration en cas de besoin.

Le cas de figure le plus fréquent est le remplacement d’un contrôleur Raid qui tombe en panne. Si vous le remplacez, il faut configurer le contrôleur pour lui dire que les disques que vous avez sont sensés être utilisé ensemble dans telle ou telle configuration Raid, sinon, le nouveau contrôleur les utilisera comme des disques individuels.

Aujourd’hui, pour faciliter cette tâche de reconfiguration Raid « perdue », les contrôleur écrivent dans un coin de chaque disque dur, des infos qui lui permettent de savoir que ce disque appartient à une configuration Raid. Généralement, le contrôleur inscrit le Type de Raid, le numéro de série du Raid (ou son nom attribué lors de la création), et la liste des disques durs qui en font partie.

Tout ceci devrait apparemment suffire à retrouver la configuration Raid en cas de panne du contrôleur.

Mais qu’est ce qui se passe si les informations de configuration Raid inscrites dans les disques durs deviennent incohérentes ?

C’est la fin du bal ! Le contrôleur ne sait plus comment les disques doivent être utilisés.

Il y a un deuxième cas : Remplacez votre contrôleur Raid de marque X par un contrôleur Y, et le nouveau contrôleur ne saura sans doute pas retrouver dans les disques la configuration Raid original.

Et oui ! La plupart des marques font leur propre tambouille quand à la gestion de ces informations de configuration.

Les données sont-elles toujours là ?

Pour faire une métaphore (vaseuse) : ce n’est pas parce que vous avez oublié où est garée votre voiture qu’elle ne marche plus !

En effet, si on parvient d’une façon ou d’une autre à reconfigurer le contrôleur et réinscrire les bonnes définition de la config Raid sur les disques, on devrait avoir avoir à nouveau accès aux fichiers stockés dans les disques.

Comment récupérer les données d’une partition Raid perdue ?

La mauvaise nouvelle c’est qu’il y a autant de solutions que de contrôleurs Raid différents… Il faudra sans doute procéder d’une façon différente suivant que vous utilisez un contrôler Adaptec, un LSI , RocketRaid ou le chipset Intel Raid contrôleur de la carte mère de votre PC (communément nommé Intel Matrix).

Donc il n’y a pas vraiment de solution miracle qui marche à tous les coups.

Première chose à essayer : la restauration

Si vous avez une sauvegarde de la configuration, commencez par essayer de la restaurer. (je ne parle pas d’une sauvegarde de vos fichiers qui sont dans les disques Raid, hein ! qu’on soit bien d’accord, je parle d’une sauvegarde de la configuration Raid.

Pour ceux qui ne l’on pas compris, sachez que certains contrôleurs Raid hardware dispose d’un outil qui permet d’enregistrer la configuration dans un fichier de sauvegarde que l’on pourra réutiliser pour récupérer la config Raid en cas de panne. Si votre contrôleur dispose de cette option, c’est la première chose à faire après la configuration initiale : Sauvegarder la configuration !!!

Mais si vous êtes en train de lire cet article, c’est que vous ne saviez pas cela… mais apparemment, on ne vous y prendra pas 2 fois.

Deuxième chose à essayer : les outils dédiés

La plupart des fabricants de contrôleur Raid mettent à disposition des outils de récupération dédiés à leur matériel. Par exemple, si vous disposée d’une carte Raid Intel, vous pouvez utiliser l’utiliser un outil nommé Intel® RAID Controller Command Line Tool 2.

Vous vous n’avez pas connaissance de l’existence d’un outil dédié pour votre contrôleur, demandez au support technique du fabriquant.

Troisième piste pour Windows

Celle-ci est beaucoup plus aléatoire, j’en conviens, mais ça a déjà marché pour moi dans le passé.

Dans le cas d’un Raid défaillant sur Windows, faite comme si vous alliez réinstaller Windows sur votre ordinateur : Insérez le CD ou la clée USB de Windows et bootez dessus.

Avant l’installation à proprement parlé, l’installateur de Windows va chercher les disques disponibles pour voir où il peut installer le système, et vous propose à une certaine étape de charger des drivers additionnels pour qu’il puisse accéder à tous les supports de disques dur présents dans le PC. Si vous lui fournissez les drivers de votre carte Raid à ce moment là, l’installateur Windows va revérifier la présence de disques durs.

C’est là ou c’est un peu « magique » et je n’explique vraiment pas pourquoi, à ce moment là c’est comme si la carte contrôleur Raid était réinitialisée et que l’installateur de Windows lui demandait de revérifier la configuration en fonction des disques présents sur le contrôleur !

D’un coup, la partition Raid réapparait.

Bien sûr, ne réinstallez Windows ! Vous pouvez interrompre l’outil d’installation avant de désigner le disques sur lequel Windows va s’installer.

C’est une solution un peu bâtarde, j’en conviens, mais ça a fonctionné pour moi à plusieurs reprises sur mes propres ordinateurs et chez des clients à qui je suis allé dépanner.

La solution Parallèle

Je qualifie cette solution de « parallèle » car il ne s’agit de rendre à nouveau le Raid fonctionnel, mais de récupérer les données (les fichiers) contenus dans vos disques. Vous pourrez ensuite recréer de nouvelles partitions et remettre vos fichiers.

C’est un utilitaire qui s’appelle RAID Reconstructor.

Ne vous fiez pas au nom du logiciel, comme je vous le disait précédemment, il ne reconstruit rien, il va juste voir s’il peut accéder au données.

Ce logiciel de Runtime Software est la version accessible au public de leur outil de récupération de données informatiques. Car Runtime Software est une entreprise spécialisée dans la réparation et la récupération de disques crashés.

L’intérêt de Raid Reconstructor c’est qu’il va tenter de retrouver la configuration Raid et d’accéder aux fichiers sans rien écrire sur les disques : Sans apporter la moindre modification.

Pour cela il faudra que les disques durs soit accessibles individuellement, et suivant le contrôleur Raid utilisé à l’origine, il faudra peut être connecter les disques sur une autre carte ou directement sur les ports sata de la carte mère de votre PC. Ou bien désactiver le mode Raid dans le Bios de votre ordinateur s’ils sont déjà connectés dessus (sur la carte mère).

En aillant un accès direct aux disques durs, Raid Reconstructor va scruter le contenu des disques durs pour essayer de déterminer comment ils sont sensés fonctionner ensemble en mode Raid.

S’il parvient à trouver la configuration originale, vous pourrez faire un backup de vos fichiers.

RAIDReconstructor01

Pour l’instant, Raid Reconstructor ne peut récupérer quand les Raid 0 et les Raid 5, mais je pense que c’est un peu fait exprès car si vous utilisez du RAID 6 , ou 50 , ou 10 ,… Runtime Software préfère sans doute vous vendre ces services.

Pour ce qui est d’un Raid 1 c’est normal, puisque ce sont des disques miroirs, donc il suffit de brancher un des disques tout seul sur votre ordinateur et vous devriez pouvoir accès au contenu.

En tout cas, vous ne perdez rien à essayer ce logiciel car la version de démo gratuite vous dira tout de suite si vos données sont récupérables, auquel cas vous pourrez acheter une licence pour 99 $.

 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *