Comment stopper le démarrage automatique des applications sur Mac

Certaines applications s’installent en « démarrage automatique » et c’est très utile pour celles qu’on utilise vraiment plusieurs fois par jour ou qui ont besoin d’être en marche en permanence pour, par exemple, synchroniser des fichiers comme Dropbox ou Google Drive. Mais il y a un tas d’autres applications qui démarrent automatiquement alors qu’on ne s’en sert que rarement. Non seulement cela rend le démarrage du Mac plus long, mais ça prend de la mémoire vive pour rien.

Comment faire pour empêcher ces applications de démarrer automatiquement ?

Il y a plusieurs façons…

1. Configuration dans les préférences du logiciel

La plupart des logiciels disposent d’une option d’activation ou de désactivation du démarrage automatique, comme ici sur le logiciel OwnCloud. Donc commencez par jeter un œil dans la configuration du logiciel.

mac_autostart_02

2. Par le panneau de configuration utilisateur

Certaines applications peuvent utiliser une propriété du panneau de configuration système relative à l’utilisateur pour démarrer automatiquement. C’est d’ailleurs dans ce panneau de configuration que chaque utilisateur peut ajouter lui-même des programmes en démarrage auto.

Ouvrez le panneau de configuration système à la rubrique « Utilisateurs & Groupes », choisissez un utilisateur (déverrouillez au besoin avec le cadenas en bas) puis cliquez sur l’onglet « Ouverture ». Vous pouvez ici, activer ou désactiver des applications. Vous pouvez même ajouter des applications avec le petit bouton « + ».

Décochez une application NE suffit PAS à arrêter son démarrage auto, il faut la supprimer de cette liste avec le petit bouton « – » (moins) !

mac_autostart_01

Il existe un raccourci à cette fonctionnalité du système MAC OS X. Il suffit de cliquer avec le bouton droit de la souris ou du pad sur une icône du dock et d’aller dans le menu Options / Ouvrir au Démarrage (ou Open at Login en anglais).

mac_autostart_05

3. Un petit coup de Terminal

Si l’application que vous souhaitez désactiver ne peut pas l’être avec les 2 options précédentes, il y a une dernière possibilité…

Commencez par regarder dans votre disque dur, dans le dossier /Library/LaunchAgents . Ce dossier contient des scripts utilisés pour le démarrage auto des applications.

mac_autostart_03

Si l’appli que vous souhaitez désactiver est listée ici, vous allez pouvoir la désactiver avec une ligne de commande dans le terminal.

Pour l’exemple, admettons que je souhaite désactiver l’appli Adobe Creative Cloud qui se loge dans la barre de menu, c’est à priori le fichier com.adobe.AdobeCreativeCloud.plist qui doit être à l’origine de son lancement automatique…

D’ailleurs, voilà à quoi ressemble ce script :

mac_autostart_04

C’est le système qui appelle ce script au démarrage, il faut donc demander au système de ne plus l’appeler.

J’ouvre un Terminal (dossier Applications / Outils) et je tape la ligne commande suivante :

launchctl unload -w /Library/LaunchAgents/com.adobe.AdobeCreativeCloud.plist

Au prochain démarrage, hop, vous serez tranquille.

Si vous souhaitez réactiver le démarrage de cette appli, utilisez la même commande avec la fonction « load » à la place de « unload »

launchctl load -w /Library/LaunchAgents/com.adobe.AdobeCreativeCloud.plist

C’est tout pour aujourd’hui !

  1. Merci beaucoup pour ces explications techniques, mais comment connaitre la liste des applications ouvertes sur son Mac ?

    Répondre

    1. Carlos Matias 23/09/2016 at 08:38

      Salut Morgen.
      Il y a plusieurs façon pour cela. La première c’est CMD+Alt+Esc sur le finder, ça ouvre une petite fenêtre qui liste les appli ouvertes et permet de les quitter. Mais cette fonction ne liste que les « Applications » ouvertes par l’utilisateur et pas les « Services » (mini appli ouvertes en tâches de fond).
      La deuxième méthode c’est l’utilisation du « Moniteur d’activité » dans le dossier /Applications/Utilitaires. Ce moniteur liste toutes les applications et les services, même les services du système, alors attention de ne pas terminer des applications qui nous paraissent inconnues mais qui sont essentielles au fonctionnement du système.
      Et pour terminer, il y a la fonction Linux « ps » (comme « process ») utilisable dans un Terminal pour lister les process ouverts. Il faut souvent une option à cette commande comme par exemple « ps -e » pour lister tous les process et récupérer leur numéros d’identification que l’on pourra utiliser avec la fonction « kill [n°process] » pour arrêter un process. mais ceci n’empêchera pas le démarrage auto.

      Répondre

  2. Merci Carlos pour ta réponse rapide et claire.
    J’ai juste une dernière question à propos du Moniteur d’activité : est-ce que ça liste toutes les applis et services, même ceux qui ne sont pas démarrées ou faut-il les trier par % mémoire ou %processeur pour repérer ceux qui sont actifs ?

    Répondre

    1. Carlos Matias 23/09/2016 at 09:54

      Pas de quoi.
      Ceux qui sont listé sont en marche. Les processus qui ne sont pas en marche (et donc pas en mémoire), n’existe que sous forme de fichiers dans le disque dur.
      Le système pourra gérer un processus (appli ou service, c’est la même chose mais un service travail en générale en tâche de fond de façon « invisible » pour l’utilisateur) une fois qu’il sera en mémoire.
      Un process peut être démarré par l’utilisateur (en lançant une appli par exemple) ou par le système dès qu’il en a besoin (lancement de iTunes quand on connecte un iPhone par exemple)

      Répondre

  3. Bonjour, pourquoi ne pas supprimer le .plist tout simplement ?
    Merci

    Répondre

    1. Carlos Matias 04/12/2016 at 09:45

      Bonjour. Parce qu’en règle générale, les applications peuvent stocker d’autres informations dans le .plist et elles vérifies elles-même l’existence de ce fichier pour savoir si elles sont installées correctement. Certaines applications recrées leur fichier .plist si il a disparu et se remettent toute seule en démarrage automatique, c’est pourquoi j’ai préférer donner une façon sûr de les désactiver.
      Salutations

      Répondre

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *