OwnCloud : Votre propre serveur « à la DropBox »

Dans la foulée de l’article précédent sur Syncthing qui permet d’avoir son propre service comme Dropbox sans avoir besoin de serveur, aujourd’hui je vous présente OwnCloud !

Là c’est exactement une alternative personnelle à Dropbox, et quand je dis « personnelle » ça veut dire qu’il va vous falloir vous occuper de la l’installation et de la configuration du serveur, et que donc : il vous faudra un serveur !

Parce que l’un des intérêt d’un système de synchronisation de fichiers comme ceux-là c’est d’avoir une sauvegarde automatiques de vos fichiers et dossiers.

Comment ça marche ?

Bon, je ne vais vous le dire 10 fois, c’est comme Dropbox.

Il y a une partie serveur, et de préférence ce ne sera pas votre ordinateur quotidien car il n’y aucun intérêt à dupliquer vos fichiers dans votre propre ordinateur car ça va prendre le double de la place dans la même machine et que si votre ordinateur crash vous risquez de tout perdre.

Donc il vous faut un serveur, du même type que les serveurs web qu’on peut louer un peu partout sur internet que ce soit un VPS ou un serveur dédié (de préférence sous linux). Mais ça peut être une de vos vieilles machines reconverti en serveur Linux.

Et il y a une partie Client. Pour la partie client, c’est un petit logiciel qui s’appelle OwnCloud, que vous installez sur tous les ordinateurs que vous souhaitez synchroniser.

owncloud01

L’installation du serveur OwnCloud

Je ne vais rentrer dans le détail car je pense que si vous disposez d’un serveur Linux, vous devriez arriver à vous débrouiller avec le guide d’installation d’OwnCloud. Mais pour votre information, il s’agit d’un ensemble de scripts PHP qui vont s’auto-installer à partir d’un seul fichier PHP.

Vous chargez le script php d’installation dans la partie web de votre serveur, puis vous accédez à l’installation en allant sur la page

http://monserveur/setup-owncloud.php

Le script d’installation vous demandera de créer un compte administrateur et de sélectionner le type de base de donnée que vous souhaitez utiliser. Préféré MySQL/MariaDB à SQLite si vous le pouvez.

Lancez l’install… boum! c’est fini.

Même si l’installation se passe en générale correctement, on découvre parfois des problèmes de configuration lors de la première connexion d’un client. Donc là il faudra jouer de vos talents de linuxien. Les problèmes peuvent provenir de la config d’Apache ou de PHP sur le serveur.

Vous êtes prêt à vous connecter sur l’interface d’admin pour créer des nouveaux utilisateurs.

Les utilisateurs

Pour que différentes personnes puissent utiliser le serveur il faudra commencer par leur créer un compte utilisateur:

owncloud02

L’admin permet de gérer des groupes et des quotas.

Les groupes sont très pratiques dans le cas d’une entreprise : Vous pouvez avoir un groupe de base pour tous les employés qui leur donnera automatiquement accès à certains dossiers partagés systématiquement.

L’installation du client sur votre ordinateur

Avant de pouvoir synchroniser ou partager un dossier il faudra installer un logiciel client OwnCloud sur votre ordinateur.

Vous avez le choix entre Windows, Mac, Linux et iOS, Android et même BlackBerry.

Au premier démarrage du client OwnCloud, indiquez l’adresse de votre serveur OwnCloud:

owncloud03

Puis votre login:

owncloud04

Si tout se passe bien (car c’est en général ici qu’on se rend compte d’un problème de configuration sur le serveur) vous allez pouvoir choisir votre dossier à synchroniser.

owncloud05

Partage de dossier

Au-delà de sauvegarder vos fichiers vers le serveur central et de synchroniser vos dossiers avec d’autres ordinateurs, vous pouvez, exactement comme sur Dropbox, partager un dossier avec d’autres utilisateurs de votre serveur OwnCloud. Il suffit de créer un dossier à partager dans votre dossier de base OwnCloud et de cliquer dessus avec le bouton droit de la souris pour accéder avec la fonction « Share with OwnCloud » : Indiquez les noms des utilisateurs ou un nom de groupe d’utilisateurs, et récupérer un lien de partage si vous le souhaitez avec la fonction « Share Link », que vous pourrez envoyer à une personne non-inscrite sur votre OwnCloud.

owncloud06

Conclusion

OwnCloud s’adresse directement aux utilisateurs de services de partage / synchro de fichiers qui trouvent la note un peu salée chez les Dropbox et autres Google Drive.

Sachant que chez dropbox par exemple il faut compter 99€/an et par utilisateur pour 1 To de partage, il suffit de quelques utilisateurs pour arriver très vite au cout annuel d’un serveur dédié.

Donc si quelqu’un se débrouille coté serveur linux / Web dans votre équipe, OwnCloud peut vous faire faire de grosses économies.

 

 

 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *