IcoFX : un éditeur d’icône gratuit qui marche!

Vous avez déjà essayé de bricoler des icônes graphiques sur PC ? C’est la galère hein !

Je ne touche pas souvent au domaine des icônes graphiques sur PC, mais cela m’arrive d’avoir besoin de récupérer l’icône d’un logiciel, ou de faire un petit fichier ICO par défaut pour un site web (comme le petit « 65 » carré que vous voyez à coté de l’adresse de cette page web en haut de votre navigateur).

Durant des années, j’ai essayé un tas de logiciels dédiés à l’édition d’icône, des freewares, des sharewares, des très chers, des qui ne marchent même pas….

Mais depuis quelques années j’ai trouvé mon bonheur avec IcoFX.

Un outil complet

Au delà de toutes les fonctions standards d’un Photoshop de l’icône, voila les fonctions que j’apprécie le plus:

  • Très bonne gestion de l’Alpha Channel (transparence)
  • Batch Processing  (traitement en série)
  • Création de fichier de librairie d’icônes.
  • Modification des icônes dans les fichiers EXE, DLL, OCX et ICL
  • Conversion d’icônes Mac/Windows et Windows Mac
  • Travail directement sur les fichiers d’icônes Mac OS X.
  • Très bonne qualité de resize lorsque l’on colle une grande image dans une petite icône.
  • L’explorateur de fichier intégré.

Un exemple d’import depuis un EXE

Lorsque l’on ouvre un exécutable comme Photoshop.exe par exemple dans IcoFX, la fenêtre Extract propose la liste des icônes contenues dans le fichier:

Sélectionnez une icône et cliquez sur Extract pour l’ouvrir : tous les formats sont là.

Conclusion

Il est très rare de rencontrer un logiciel Freeware de cette qualité et IcoFX rivalise sans difficulté avec les plus grands logiciels commerciaux du même type.

C’est un indispensable pour les designers graphiques et les développeurs.

Et n’oubliez pas de faire un petit don à l’auteur sur son site web.

Téléchargez IcoFX de Attila Kovrig

Rating: ★★★★½ 

Testé et Approuvé par 65bits.com

(Testé sur Windows 7 64bit Ultimate)

  1. Pour information, il n’est plus freeware mais payant!

    Répondre

  2. Quel dommage… Maintenant payant.

    Répondre

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *