WebM: une alternative au MPEG4 imposée librement par Google

WebM est un nouveau format de fichiers vidéo que l’on rencontre de plus en plus fréquemment sur la toile. Comme si la lecture des fichiers vidéos sur le web n’était pas suffisamment compliquée comme ça…

Le « géant » de la vidéo sur internet Google avec son service de vidéo à la demande Youtube, à fait l’acquisition de la société ON2 à l’origine de plusieurs codec vidéo très utilisés sur internet, notamment dans les fichier FLV.

WebM est un format basé sur 2 codecs : ON2 VP8 pour la vidéo, et OGGVorbis pour l’audio, le tout étant encapsulé dans un fichier dont la structure ressemble à s’y méprendre à du Matroska (mkv).

Aujourd’hui c’est en prétextant le besoin d’un format audio/video « libre » que Google souhaite imposer son nouveau format WebM… Le genre de liberté qui se fait avec un boulet accroché à la patte.

Alors qu’on commençaient à peine à s’habituer à l’idée que le MP4 était le format vidéo standard par excellence, voilà que Google vient mettre un coup de pied dans nos convictions tout ça simplement par qu’il est rentré trop tard dans le MPEG (Motion Picture Expert Group).

Faut-il utiliser du WebM ?

Sincèrement : J’ai pas envie.

Alors que je croyais la guerres des formats terminée quand Adobe à finit par intégrer la lecture mp4 dans flash, et qu’avant cela il fallait tout encoder en double, j’ai pas envie de recommencer…

D’autant plus qu’on nous a assez rabattu les oreilles avec le bonheur apporté par l’utilisation du MPEG4 directement en HTML5.

Je commençais à peine à me faire à l’idée qu’on allait enfin pouvoir se mettre d’accords avec le MP4, alors pour moi, pas question de changer de chemin.

Tout savoir sur WebM (Wikipedia)

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *