Un label PAS GLOP sur 65bits.com

Comme vous l’avez peut-être remarqué, la vignette du post précédent (GumNotes) est affublée d’un petit label « PAS GLOP ». Je ne souhaitais pas évoquer sur 65bits.com des logiciels qui ne méritent pas que l’on parle d’eux (d’après moi!), mais voilà, je pense que j’ai une bonne raison de le faire. Pour certains d’entre eux en tout cas…

Comme vous, cher lecteur, mon quotidien est fait d’ordinateurs – parfois trop, mais c’est le métier qui veut ça – et quand on veut être créatif on passe un temps non négligeable à essayer de dénicher de nouveaux outils, que ce soit pour pour répondre à un besoin ou pour s’émerveiller devant quelques inventions inattendues qui vont nous donner à réfléchir, pour le meilleur comme pour le pire.

Le problème c’est qu’aujourd’hui une grande partie des sites web ou des blogs s’amusent à imiter les médias traditionnels en ne faisant que répéter (recopier) les annonces des agences de presse et même souvent directement les annonces presses écrites par les éditeurs de logiciels, en citant leurs sources bien sur.

Ce que je veux dire, c’est que j’en ai marre des médias qui ne font que répéter ce qu’on leur demande de dire, et de ceux qui prennent toute nouvelle information au comptant sans y réfléchir ne serait-ce que deux secondes.

La pratique est trop courante à mon goût. En tout cas elle est facile car s’il y a un problème avec l’info: « c’est pas moi qui l’ai dit, je n’ai fait que répéter! ».

Un exemple

Voici un bel exemple de ce qui ce passe quand les médias font les perroquets.

Les possesseurs d’iPad on peut-être déjà croisé cette application qui s’appelle iDisplay et qui permet d’étendre  le bureau de son Mac ou de son PC sur l’écran de iPad.

Voila comment une application inutilisable peut se vendre quand même:

Si vous allez sur le site du développeur shapeservices.com à la page qui décrit iDisplay, vous trouverez dans la colonne de droite à coté de la vidéo Youtube de démonstration du logiciel, quatres citations extraites de 3 sites internet qui ont publié un article sur ce logiciel iPad:

  • MobileCrunch (Alexa : 11 000)
  • TUAW – The unfficial Apple Weblog (Alexa : 4 450)
  • Mobilewhack (Alexa : 19 800)

Le classement Alexa de ces sites web donne une idée du nombre de personnes qui ont pu lire l’article consacré à iDisplay : Mobilewhack qui se classe dans les 20 000 premiers sites les plus fréquentés au monde recueille environ 50 000 pages vues par jour.

Tuaw.com doit tourner aux alentours de 250 000 pages vues par jour.

Le moins fréquenté de ces trois sites – Mobilewhack – a publié un article très élogieux sur iDisplay car il titre « Yet another reason to buy an iPad : iDisplay« . Le titre à lui seul sous entend que iDisplay est une killerApp, celle pour laquelle ont est capable d’acheter un machine!

Dans cet article de 6 lignes ont peut lire:

« … and there is a “latency period” that makes the info slow to turn up on the secondary screen, if you know what I mean.« 

Ce qui est en complète contradiction avec le titre de l’article!

Maintenant si vous regardez à la fin de l’article il y a un lien hypertext « source » qui vous renvoie sur l’article publié par MobileCrunch à propos de iDisplay. Celui-ci est titré:

« iDisplay app turns your iPad or iPhone into secondary screen – too good to be true?« 

Dans cet article il y a une référence au problème de lenteur de iDisplay:

« … so you can’t watch video or play games on it, or really anything that requires precision timing or responsiveness. Unfortunate, but that may improve with time.« 

Comme pour le site Mobilewhack, ce problème de lenteur n’empêche pas MobileCrunch de titrer « Trop beau pour être vrai? » sans avoir essayé ne serait-ce que 2 minutes l’application dont ils parlent, sinon ils se seraient vite rendus compte que c’est inutilisable.

Encore une fois, si vous regardez en bas de l’article de MobileCrunch vous trouverez la source :

[via TUAW]

Allons jeter un œil sur l’article de TUAW, il s’appelle « First Look : iDisplay« .

Dans cet article qui est la source des 2 précédents articles que nous avons passé en revue nous apprenons deux choses essentielles:

  • L’auteur de l’article a été directement contacté par le développeur au travers d’une annonce pour la presse : « iDisplay is one of those apps that you receive as a press release in your inbox… » (dans le premier paragraphe)
  • L’auteur n’a pas testé l’application (il n’a pas d’iPad à ce moment là – deuxième paragraphe) : « I haven’t had a chance to play with it yet (I already downloaded the software but haven’t received my iPad)… »

Je vais quand même défendre l’auteur de l’article de TUAW si iDisplay, Erica Sadun, qui a bien fait son travail puisse qu’elle ne titre pas un truc du genre « La meilleur app sur iPad! », et qu’elle nous donne seulement les faits:

  • Elle a reçu une annonce presse
  • Elle n’a pas pu tester l’application
  • Elle nous informe sur le fait que cette application est lente et qu’il ne faut pas imaginer utiliser des logiciels qui demande de la réactivité avec iDisplay : « Now don’t imagine you’re going to watch video over Wi-Fi using this kind of connection. The best use cases involve slower apps like instant messaging, Twitter clients, or even Photoshop.« 
  • Elle a ajouté une mise à jour à son article : « Update: clearly closer to alpha than a beta product. […] Stability? Not so much. » (produit plus proche d’une version alpha que d’une beta! – Stable ? Pas vraiment.) »

Les perroquets sont toujours porteurs de bonnes nouvelles

Comme nous venons de le voir, un simple article sur l’annonce d’un logiciel non testé peut donner lieu à l’exaltation la plus extrême sur les blogs qui s’en inspirent.

Et si vous regardez le contenu de sites web comme MobileCrunch ou MobileWhack vous remarquerez que c’est toujours « tout beau, tout gentil » dans la forme et dans le fond.

C’est une méthode marketing. Si vous transformez toutes les nouvelles (même les mauvaises) en quelque chose de positif pour le lecteur de votre blog, il aura plus de chances de revenir vous lire. C’est biochimique.

Cette méthode poussée à l’extrême, donne au lecteur « l’impression » de passer un bon moment, mais au fond, il a perdu son temps.

Le pernicieux effet LongTail (effet de traine), ou Le deuxième effet kisscool

Malheureusement pour vous, ça ne s’arrête pas là!

Une fois qu’un ou deux blogs qui ont pignon sur rue ont fait la bêtise d’écrire un article bénéfique à la promotion d’un produit sans le tester, le développeur reprend une ou deux phrases clés de ces articles pour faire sa promotion. Ce sont les extraits postés dans la page web dédiée au produit en question sur le site du développeur:

Puis le même texte se retrouve dans le descriptif de l’application tel qu’il est publié sur iTunes Store:

Et enfin, des milliers de sites web vont reprendre ce descriptif pour annoncer simplement la sortie de ce logiciel.

Pour bien comprendre ce qui ce passe, prenez l’article original de MobileCrunch dont voici une capture d’écran de l’article original :

à propos d'iDisplay sur Mobilecrunch

Dans cet article il est écrit

« That’s… brilliant. I mean, I can think of about a billion uses for this.« 

C’est la phrase qui a été reprise par l’éditeur du logiciel.

Maintenant copiez cette phrase tel quel, avec les guillemets pour chercher la phrase dans sa forme exacte sur Google, vous obtenez 608 résultats (essayez ici):

Maintenant si vous jetez un œil à chacun des sites trouvés par Google, vous allez voir que les pages que Google a trouvé contiennent une copie de la description de iDisplay publiée sur l’AppStore d’iTunes.

En quoi ça vous intéresse ?

C’est simple, quand vous avez lu vingt fois qu’une application iPad est géniale, qu’elle ne coute que 5$, et que vous lisez ça sur des médias internet qui sont lus par des millions de personnes vous l’achetez les yeux fermés. Mais la vérité sur iDisplay c’est ça:

Dans le commentaire que l’on trouve sur l’AppStore US c’est même navrant:

  • I demand a refund!
  • Messed up my MacBook Pro!!
  • Terrible malicious program
  • … tech support is TERRIBLE…

C’est PAS GlOP (conclusion)

Bon, vous aurez compris que moi aussi je suis tombé dans le panneau… et ce n’est pas la première fois! (et surement pas la dernière non plus).

Donc, malgré le fait que dès le démarrage de ce blog je ne souhaitais vous parler que de bonnes applications (ou de bonnes webapps), je retourne ma veste, et à l’avenir je vous parlerais brièvement de quelques applications que je qualifierai de « PAS GLOP » en apposant un label visible sur la vignette pour vous évitez de tomber dans la panneau de la propagande marketing bien ficelée.

Le label PAS GLOP ressemble à ça:

Les tests de logiciels que je publie sur 65bits.com

Comme tous les auteurs de blog qui parle de logiciels j’ai été contacté par des éditeurs qui sont toujours très fair-play et me propose de m’envoyer une licence de leurs logiciels pour que je le teste.

Mais réaction est toujours la même : j’apprécie leur aide car il y a des softs que j’aimerai testé mais les revenus de 65bits.com étant d’environ zero euros par mois, je ne peux pas acheter toutes les logiciels que j’aurais envie de tester. Alors je leur réponds en les remerciant de leurs propositions, et je suis tout de suite très clair :

« Je ne publie sur 65bits.com que des tests de logiciels qui me plaisent et que je juge utiles à mes lecteurs. Cela veut clairement dire que je veux bien tester votre logiciel mais que ça ne donnera pas forcément lieu à un article, et encore moins un article élogieux. Je ne souhaite pas faire perdre de temps à mes lecteurs, et je vous remercie par avance de respecter cette position. »

Pour être franc avec vous, sur les 120 articles qui sont publiés ou qui sont prêts à être publiés sur 65bits.com, un seul à été « financé » par l’éditeur : il s’agit de XSlimmer pour Mac, mais dans ce cas c’est moi qui est d’abord effectué un premier test avec la version de démo. J’ai ensuite commencé à rédiger un article, et c’est au milieu de mon article que j’ai demandé au développeur de m’offrir une licence complète pour que je puisse tester leur logiciel vraiment à fond car la version d’essai ne me permettait pas d’aller assez loin pour me faire un avis précis de la qualité de ce logiciel.

Un distributeur de logiciel m’a récemment contacté pour que je teste son logiciel. Il s’avère que c’est un logiciel que j’utilise et que j’aime bien. J’avais donc déjà l’intention d’écrire sur lui. J’ai demandé à l’éditeur s’il pouvait offrir des coupons de réduction aux lecteurs de 65bits.com  mais il m’a répondu que non… et m’a proposé à la place de faire un jeux/concours avec 5 licences à gagner. Ce qui est bon pour vous, lecteurs, est bon pour moi… alors j’y réfléchis.

Et vous ?

Qu’est ce que vous préférez ? des vrais tests avec les mains dans le cambouis, ou de la lecture aseptisée façon Agence France Presse et Reuters avec cuillerée de miel pour faire passer le tout?

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *